by_ioo_1_La vocation de CyLibris a toujours été d'aider les auteurs à se faire publier. C'est pourquoi, nous commençons une série de mini-articles sur nos conseils (vue du côté d'un éditeur) pour se faire publier. Et on commence par le début : arriver à finir son manuscrit !!

Vous croyez avoir mis le point final à votre manuscrit. Premier conseil : ne vous précipitez pas pour l'envoyer. Laissez-le reposer quelques temps (quelques jours ou quelques semaines) et relisez-le à tête reposée. Vous verrez, vous risquez d'y trouver des faiblesses, des choses qui ne vous plaisent pas, des maladresses. N'hésitez pas à remettre sur le métier votre travail : il ne sert à rien d'envoyer un manuscrit non fini à un éditeur, celui-ci ne verra pas forcément le potentiel derrière une oeuvre, il jugera si elle est publiable ou non selon ses critères. Bref, à de rares exceptions près (précisons que CyLibris est l'une de ces exceptions), les éditeurs ne signent pas des auteurs qui auraient du potentiel, mais n'ont pas encore finalisé leur première oeuvre. Conclusion : prenez votre temps !

book_1_Vous pouvez également faire lire votre manuscrit autour de vous, mais sachez prendre avec le recul nécessaire ce que vous diront vos proches ou vos amis : leur jugement peut comporter d'autres facteurs que l'intérêt littéraire. Sachez donc accepter la critique mais également relativiser les louanges : méfiez-vous ainsi des jugements uniquement positifs (c'est souvent peu intéressant : toute oeuvre (disons l'immense majorité) a des faiblesses...). Cela dit, ne suivez pas forcément tous les conseils : c'est tout de même votre oeuvre, il faut donc que vous soyez persuadé de leur intérêt...

Jérôme.